Souvenirs du Massacre de Ghouta

CM1cqBFWsAApCXxIl y a deux ans, le régime syrien a largué du gaz sarin sur plusieurs locations dans l’est et l’ouest de Ghouta, une région agricole, industriel et résidentiel dans la périphérie de Damas. C’est l’utilisation la plus meurtrière d’armes chimiques depuis la guerre Iran-Iraq et la plus importante empoisonnement de civils depuis le massacre des Kurdes à Halabja par Saddam Hussain. Plus de 1,400 personnes se sont étouffées lors de l’attaque – un taux tellement élevé parce que l’attaque a eu lieu pendant un bombardement de l’artillerie et les gens s’abritaient dans leurs sous-sols pour en échapper, ce qui était en effet le pire endroit, car le gaz descendait et s’épaississait.

Continue reading

Advertisements